Apprendre à naviguer avec eSail | Le site officiel de Virtual Sailing pour PC & Mac

Apprenez la voile avec eSail!

eSail travaille main dans la main avec des cursus de formation à terre et pratiques:

  • Fournit un moyen d'entraîner et rafraichir ses compétences.
  • Inclut un cursus complet - 'Apprenez la voile avec eSail' en 17 tutoriels détaillés.
  • 5 tutoriels avancés.
  • Les compétence telles que prendre un ris, amarrer, utiliser la carte et mouiller sont incluses
  • Permet de fournir un support aux cursus pratiques et théoriques d'organisations telles que Voile aux États-Unis et la RYA.
  • Inclut des défis pour apprendre à maîtriser vos compétences, comme des courses, des chasses au trésor, et des défis de barre.
  • eSail satisfait à la fois des navigateurs débutants et confirmés.
  • Peut être utilisé en cours de voile par des moniteurs qualifiés

Les tutoriaux vous emmèneront dans un périple virtuel, pendant lequel vous hisserez les voiles, vous entraînerez à la prise de ris, essaierez de vous amarrer et apprendrez une bonne technique de mouillage. eSail inclut également des outils de cartographie, avec un compas à pointes sèches et un rapporteur, pour vous entraîner à la navigation.

Pour finir, vous arriverez au coucher du soleil à Maxwell Marina, en étant familiarisé avec les manœuvres de votre bateau, à la voile et au moteur. Une fois que vous aurez terminé le cursus, vous serez prêt à naviguer dans les eaux 'légendaires' des îles de Shearwater et pourrez naviguer en haute mer.

Et avec le l'add-on Homme à la mer tu peux apprendre Homme à la mer compétences avec des tutoriels et des défis créés en collaboration avec Keith Cowell, l'auteur du RYA sur la survie en mer..

Voici une liste complète des didacticiels inclus:

  • Débuter
  • Contrôles de eSail
  • Défi "Connaître votre bateau" (Débutant)
  • Défi de barre - Course de bouées
  • Défi de barre - Dans le vent
  • Bouts de manœuvre, winches et taquets
  • Hisser la GV
  • Régler la GV
  • Dérouler et régler le génois
  • Virer de bord et empanner
  • Prendre un ris
  • Affaler les voiles
  • Mouillage
  • Défi hisser les voiles
  • Navigation
  • Amarrage le long d'un quai
  • Amarrage poupe à quai (ou "amarrage à la méditerranéenne")

Tutoriels avancés

  • Démarrage Rapide : Navigation
  • Mise à la cape
  • Vriller les voiles
  • Creuser les voiles
  • Spi asymétrique
Add-on Homme à la mer:

  • Homme à la mer au moteur
  • Homme à la mer à la voile




Profondeur de voile

manivelle de treuil


"eSail - le simulateur de voile a hissé la barre très haut pour un enseignement complet, très détaillée et extrêmement précis de la voile. Pour le dire simplement, les tutoriels inclus sont remarquables!"

SIM UK

eSail est disponible pour Windows et Apple Mac
Rejoignez la communauté eSail maintenant!


Vous pouvez également prendre part à des défis incluant des chasses au trésor, des courses, et des concours de manœuvres et de mouillage. eSail n'est pas vraiment un jeu de courses (bien qu'il y en ait), c'est un logiciel ayant pour but de faire de vous un meilleur marin. Ainsi, tous les défis un un but pédagogique. Par exemple, la chasse au trésor vous permet d'améliorer votre maîtrise de la barre et de la manette des gaz, les régates vous donner une meilleure conscience de ce qui vous entoure et vous entraîner à tout gérer en même temps, les défis de mouillage vous aident à appréhender la nature du fond, le vent et à estimer le cercle d'évitement que décrira votre bateau en suivant l'évolution du vent.

Ainsi eSail est l'outil parfait pour apprendre de nouvelles compétences, ou rafraîchir des plus anciennes, tout en gardant un esprit ludique.

Vous pourriez être intéressé par les ressources suivantes:

Signaux sonores sur l'eau
Termes de navigation (basiques)
Termes de navigation (intermédiaire)
Règles de barre
Comment fonctionne la météo
American Sailing Association (ASA) New Sailor Resources

Apprenez la voile avec eSail!

Contrairement à d'autres simulateurs qui sont principalement axés sur la course, eSail est conçu dans le but de vous apprendre les manœuvres réelles qui peuvent ensuite être transposées dans le monde réel. Et les moniteurs de voile peuvent utiliser eSail pour montrer et expliquer les techniques. Par exemple, engager un bout correctement sur un winch.

eSail a été conçu pour combler l'écart entre la théorique et l'apprentissage pratique. Les livres, les manuels d'apprentissage, les cours en ligne ou sur table sont tous des outils essentiels, mais rien ne peut remplacer le fait d'être sur l'eau pour réellement apprendre à naviguer!

Mais pour beaucoup, les opportunités de naviguer sont limitées à une ou deux fois par an à l'occasion de vacances. eSail fournit maintenant une façon de simuler une sortie sur l'eau, et de prendre plaisir à apprendre de nouvelles compétences de navigation en naviguant sur des mers virtuelles!

Répondez à cette question de navigation…

Un CQR est un type de quoi ?

 
 
 



POSTE UTILISATEUR 21 juillet 2021 (Sorel Mitra)

Je suivais également un cours RYA et préparais la théorie pour RYA Day Skipper avant que Covid ne frappe. Depuis que je ne fais que de la voile sim et voici ce que j'ai trouvé après plus de 170 heures sur eSail :

Je crois que sa vraie puissance ne vient pas de ses tutoriels mais de :

- Cela vous aide vraiment à vous concentrer sur les activités du pont et du cockpit. Au cours de mes premières heures dessus, j'ai trouvé un travail mental très difficile de faire toutes les actions pour lever les voiles ou prendre un ris. J'ai beaucoup lutté pour me souvenir des étapes et de la ligne à assouplir, lâcher prise ou tirer. Après de nombreuses heures sur eSail, j'ai récemment découvert que j'effectue maintenant des activités de voile presque comme une seconde nature : lever, prendre un ris, abaisser, virer, empanner, changer de voile d'avant. J'ai même réussi à élever et ajuster le gennaker nouvellement ajouté par moi-même sans suivre le didacticiel.

– Cela aide à comprendre les allures de manière «pratique» – bien sûr le bateau sim est différent des vrais bateaux, mais les vrais bateaux diffèrent aussi entre eux donc ce que j’ai appris c’est qu’il faut s’adapter à son bateau – la théorie aide, mais ce que vous devez faire est de regarder et de sentir votre bateau et je suppose que vous pourrez également le faire sur de vrais bateaux. Au départ, j'essayais de mettre les voiles « selon les règles » et j'ai continué à lutter avec cela. Une fois que j'ai commencé à "sentir" le bateau sim (regarder ce qu'il fait et me rappeler comment fonctionnent les voiles), j'ai commencé à pouvoir régler les voiles pour 1) prendre une vitesse décente 2) stabiliser le bateau 3) éviter une barre excessive - Sur certains points de naviguer je suis même capable de lâcher la barre (sans pilote automatique !) et de faire suivre au bateau le cap que j'ai choisi

– Pas de marée ni de courants mais je pense qu'il a une marge de manœuvre donc votre cap en est altéré. De plus, par vent fort, il est assez difficile de maintenir un cap stable, alors allez-y et estimez votre position si vous le pouvez ! Je ne sais pas encore si la marge de manœuvre est une chose, mais au moins l'estime peut être pratiquée - sortez de toute vue terrestre, prenez une cible au milieu de l'océan en coordonnées lat/long et essayez de l'atteindre sans jamais regarder votre GPS. Estimez votre position et une fois que vous pensez avoir atteint votre cible, comparez-la avec le sim GPS. Comme les îles Shearwater se trouvent à certaines coordonnées dans l'Atlantique, vous pouvez utiliser Open CPN pour votre travail cartographique en dehors de la couverture des cartes SIM disponibles.

– Habituez-vous à estimer et à tracer votre position sur le graphique à l'heure. Laissez la sim en marche (peut-être avec le pilote automatique activé, ou pour plus de défi sans elle), allez faire vos autres activités et essayez de ne pas oublier de tracer votre EP sur la carte (Open CPN ou carte sim). Essayez d'estimer la vitesse moyenne et le cap. Faites cela pendant quelques heures, puis comparez votre EP avec le sim GPS – à quelle distance en êtes-vous ?

– Pilotage. Dessinez votre plan de pilotage et suivez-le. Cela aide avant d'apprendre les îles par cœur. Ignorez le GPS/traceur et pilotez votre bateau avec votre plan de pilotage.

– Il aide à renforcer la coordination. Vous avez un "équipage", mais j'ai plus l'impression de naviguer en solo où je dois tenir la barre, ajuster les voiles, faire attention à ce méchant navire qui vous poursuit pour vous écraser, garder un œil sur la profondeur et bientôt.

– Cela aide à faire de vous un décideur. Vous êtes dans le passage de Virginie déterminé à battre au vent et le méchant navire apparaît devant vous. Essayez de ne pas vous enfuir avec votre moteur et trouvez un moyen de rester à l'écart de ce navire tout en gardant le contrôle de votre bateau. Ou vous vous dirigez tout droit entre deux rochers en croyant pouvoir passer entre eux et la profondeur change rapidement. Vous vous contentez de le regarder comme je l'ai fait et de vous échouer ou de faire un virement de bord ou un empannage de dernière minute pour échapper au danger ?

– Il ajoute une vraie valeur avec le stationnement. Je suppose que ce n'est pas facile de s'entraîner au stationnement avec de vrais bateaux – il y a toujours le risque de heurter quelque chose. Avec le bateau sim, vous vous en fichez et vous avez la chance d'apprendre les bases. Je sais que les conditions réelles sont différentes, mais une fois que vous réalisez que cela vous aide à vous familiariser avec l'amarrage à un ponton - le vent sim vous pousse très fort et il y a pas mal d'endroits étroits où vous trouverez que vous devez équilibrer votre vitesse – trop faible et le vent vous pousse, trop haut et il est difficile de contrôler le bateau. Essayez de vous amarrer à un ponton à l'intérieur de Port Fogarty par 30 nœuds de vent et vous verrez ce que je veux dire. Bien sûr, ne trichez pas en utilisant différentes vues de caméra. Restez à la barre et essayez d'avoir une idée de la longueur du bateau, de la façon dont il se déplace, de la façon dont le vent le pousse - je pense que cela aide avec de vrais bateaux de la même manière que les gens qui apprennent à conduire des voitures font bon usage de la voiture simulateurs de conduite.

En bref, je pense qu'il n'y a rien de tel que d'être sur un vrai bateau, mais à défaut de cela, ou si vous êtes principalement en équipage au lieu de skipper ce vrai bateau, un simulateur peut au moins vous aider à comprendre les activités habituelles du skipper. vrai bateau au moins vous avez le bon état d'esprit.

eSail est disponible pour Windows et Apple Mac.
Rejoignez la communauté eSail maintenant!